Méthodologie

Méthodologie

La mesure d'audience de la presse


Depuis 1993, le CESP s'est imposé comme l'organisme interporfessionnel d'audit et de contrôle des études d'audience de la Presse.

 

Depuis 2011, l’étude ACPM-ONE est l’étude unique de référence de la Presse en France. L'étude ACPM-ONE a pour objectif principal de mesurer l'audience et de qualifier le lectorat de la presse auprès de la population des individus de 15 ans ou plus résidant en France métropolitaine. Cette étude rassemble toutes les familles de presse grand public : PQN, PQR, PGI, PHR et Presse Magazine, représentant 622 titres au total au 1er janvier 2016 (140 à 164 titres par département).

La méthodologie mise en place au lancement de l'étude reposait sur un double mode de recrutement (téléphone et face à face) et un double mode de recueil (online et face à face). En juin 2016, l'ACPM a décidé d'abandonner complètement la filière CAPI qui permettait d'inclure dans l'échantillon des individus non internautes. A partir de juillet 2016, tous les individus sont recrutés par téléphone et répondent au questionnaire d'audience via Internet.

En 2017, le terrain de l'étude est confié à un seul institut (Ipsos) et la taille de l'échantillon a été réduite de 35000 à 30000 individus.

 Les concepts d’audience

La lecture est définie dans les termes suivants « avoir lu, parcouru ou consulté, au cours des 12 derniers mois que ce soit chez soi ou ailleurs, un numéro de… ».


Les principaux indicateurs d’audience sont :

  • La lecture dernière période (LDP) obtenue à partir d’une question sur la date de dernière lecture. Celle-ci mesure le nombre moyen de lecteurs d’un numéro du titre considéré, au cours d’une période séparant deux parutions (la veille pour un quotidien, les 7 derniers jours pour un hebdomadaire, les 30 derniers jours pour un mensuel,…).
  • La lecture d’un numéro moyen (LNM) utilisée le plus souvent pour les quotidiens. Elle estime le nombre moyen de lecteurs par numéro, calculé à partir du nombre de numéros lus sur les 5 ou 6 derniers numéros parus, au cours des 7 derniers jours.



La méthodologie de l'étude ACPM-ONE 2016:

L’étude 2016 a été réalisée conjointement par deux instituts : Ipsos, institut leader sur l’étude et Kantar TNS, qui réalise la moitié du terrain.

Le recueil de l’information a été réalisé en continu sur l’ensemble de l’année  auprès d’un échantillon de 35000 personnes.

 
Il est effectué en trois étapes avec un mode de recueil de l’audience de la presse différent selon que la personne est internaute ou non :

  • un questionnaire de recrutement posé par téléphone (95%) ou en face à face (5%)
  • un questionnaire principal (en ligne pour les internautes ou face à face pour les non-internautes) consacré à l’audience de la presse et à la consultation des versions numériques des titres de presse (pour les internautes uniquement). La définition de l’internaute retenue pour le recrutement est la suivante : individu s’étant connecté à Internet au cours des 30 derniers jours,  (domicile, travail ou autre lieu), disposant d’une adresse e-mail et d’un accès Internet haut débit. Depuis Janvier 2015, les individus se connectant à Internet via une tablette uniquement peuvent également être interrogés en ligne.
  • un questionnaire complémentaire (ACPM ONE Market) consacré aux autres médias (habitudes radio-TV, cinéma) aux styles de vie et aux centres d’intérêt et à la consommation est posé aux internautes uniquement. Ce questionnaire est divisé en deux sous-parties.


L’étude ONE repose sur plusieurs innovations méthodologiques majeures telles que :
 

  • la combinaison des modes de recrutement et des modes de recueil permettant de représenter dans l’échantillon des catégories d’individus différentes, tant en termes de profil socio-démographique qu’en termes de lectures.
  • l’introduction des lieux de vie dans le questionnaire permettant de prendre en compte les déplacements de l’individu pour l’étude des titres régionaux ou locaux.
  • un questionnement sur les versions numériques des titres de presse : sites internet, sites mobiles, applis mobiles, applis tablettes, éditions numériques téléchargées (version PDF).

 Les données recueillies sur les versions numériques des titres de presse ne sont pas publiées mais sont utilisées dans le rapprochement de l'étude ONE avec le panel Médiamétrie / netRatings, le panel Tablettes et le panel Internet mobile.
Cette fusion appelée ONE Global a pour objectif d'estimer l'audience des marques de presse. Les résultats sont publiés tous les trois mois.


La méthodologie de l'étude ACPM PREMIUM 2015-2016 :

L'étude ACPM Premium est réalisée auprès des cadres, dirigeants et individus appartenant à un foyer "hauts revenus".
A la suite d'un appel d'offres lancé en juillet 2014, l'ACPM a décidé de faire évoluer le dispositif de recueil des données.

L' étude Premium 2015-2016 a pour principal objectif de mesurer et de qualifier l'audience de la presse, tous supports confondus (presse papier, site et application sur ordinateur, tablette ou smartphone et quel que soit l'usage (personnel ou professionnel). Cette étude fournit également des habitudes d'écoute de la radio et de la télévision, et des données médias marché. Depuis septembre 2015, l'audience des sites et applications des titres de presse papier est mesurée avec un système de mesure passive.
L' étude a été lancée mi-septembre 2015 et s'est terminée fin juillet 2016. La taille de l'échantillon global est de 9 164 individus. Les interviewés ont été recrutés par téléphone sur leur lieu de travail (5 791 individus) ou à domicile (3 373 individus). Les audiences de la presse papier et les données Médias Marché sont recueillies via Internet.
Deux instituts ont participé à la réalisation de l'étude. Kantar TNS a eu en charge la méthodologie (plan de sondage, construction du référentiel, conception des questionnaires Audience et médias marché). Ipsos, qui s'est associé à Weborama, a eu en charge la mise en place et la production de la mesure passive. Le terrain a été partagé entre les deux instituts.
La technologie retenue par l'ACPM repose sur un système de taggage des sites de presse (ou d'insertion d'un SDK11 dans les applications) combiné à un dépôt de cookies (ou une application Weborama) , sur tous les terminaux utilisés par l'interviewé.

1 Soft Development Kit